une planche extraite de cette BD

Innocente (L')

Historique

One Shot

Le passage d'une jeune fille allemande à celui de femme.
Nina Reuber, membre (volontaire ? la question ne sera pas résolue et cela rend l'histoire encore plus intéressante) des jeunesses hitlériennes profite de la débacle pour se refugier chez une vague tante de Berlin.

Durant son trajet, habillée en garçon, elle aura l'occasion de cotoyer l'armée des vainqueurs dont le comportement est loin d'être irréprochable (viols, trafic de péniciline, etc.). C'est dans ce Berlin de l'immédiate après guerre qu'elle va devenir femme dans tous les sens du terme.
Elle va faire partie de ceux qui se battent politiquement pour que la ville accède au statut de lander et puisse échapper aux mains des Russes, elle va assister une journaliste française au procès de Nuremberg et bien sûr, elle va être amoureuse.

Comme toujours chez Warnauts et Raives, il n'y a pas d'amours heureuses.
Il n'y a que des fins de désespoir, des fins où tous les acteurs souffrent et souffriront encore.
Comme toujours chez eux, on apprécie l'élégance de la narration et des dessins et comme toujours aussi on se demande à la fin, pourquoi il manque ce petit quelque chose qui en aurait fait un chef d'oeuvre.
Car il y a dans cette album une touche de "La Grande Illusion", une autre "Des Enfants du Paradis". Il est des analogies qui sont moins reluisantes !


1 -

versorecto
Scénario : Warnauts, Eric
Dessin : Raives
Couleurs : Raives
Éditeur : Casterman
Collection : Studio (A SUIVRE)
DL : 08/1994
Format : Normal Réédition Cartonné 
ISBN : 2-203-38837-4
Nb. Pages : 77
À lire :-
Date de lecture :-
Avec jaquette :non