une planche extraite de cette BD

Ghost town

Humoristique

One Shot

Graphiquement j'étais très influencé par ce que faisaient Riff Reb's et Qwak. Je voulais travailler en noir et blanc et il y avait l'opportunité que cela paraisse dans Gotham, une revue en noir et blanc. Pour Gotham j'ai fait un strip de Ghost Town par semaine jusqu'à ce que Gotham disparaisse (Gotham était une revue éditée par Vent d'Ouest. Parution d'octobre 1995 à septembre 1996 - note de l'éditeur).
L'envie aussi de faire un western, envie que j'ai toujours. Si je devais faire un western ce ne serait pas du Blueberry, ce serait plus cynique, plus proche de l'humour de Franquin dans les Idées Noires. Je n'ai pas été influencé graphiquement par les Idées Noires mais plutôt par leur humour.
Pour moi Franquin ce n'est pas Gaston, ce sont les idées noires, la période du Trombone Illustré, quand il s'est lâché et qu'on sent un vrai plaisir du dessin.
Mes fantômes de Ghost Town ne sont pas apparus comme cela, ce ne sont pas des fantômes mais des zombies, des zombies cowboy. J'avais vu l'affiche d'un film de série Z avec un cowboy criblé de trous. Il y avait un drapeau confédéré avec une tête de mort, des longs cheveux surmonté d'une casquette. Mes zombies sont issus de ce drapeau confédéré. Je voulais faire quelque chose à la Beetlejuice, le film de Tim Burton.
J'ai commencé à délirer, à imaginer mes zombies dans une ville, une ville fantôme. Aujourd'hui quand je les revois, ça me donne envie de recommencer...

Crisse (interviewé par BD Must, le 9 octobre 2009)


1 -   Dédicacé

versorecto
Scénario : Crisse
Dessin : Crisse
Couleurs : <N&B>
Éditeur : BD Must
Collection : -
DL : 11/2009
Format : À l'italienne EO Broché 
ISBN : ** SANS **
Nb. Pages : 14
À lire :-
Date de lecture :11/2016
Avec jaquette :non
Numéro 318/444